Qui suis-je?


 

On me demande parfois comment je travaille, et généralement je réponds  que je suis une thérapeute qui parle. Et souvent cela suffit.

 

 

Initialement formée à l'accompagnement individuel et l'analyse transactionnelle, j'ai enrichi ma palette au fil du temps avec l'énnéagramme, la communication non violente, les constellations familiales, la psychologie positive, le travail sur la respiration. Ce sont des outils que je vais utiliser tour à tour en fonction des besoins. Ma façon de travailler est aussi teintée de mon travail personnel, de mes expériences de vie et bien sûr de mon hypersensibilité.

 

J'aime le Beau et l'Harmonie. Harmonie des relations, harmonie des lieux, lien avec la nature et le rythme des saisons.

J'aime aborder les sujets sensibles, ce qui touche au sens de l'Etre, au sens de la vie. Je vais me sentir plus souvent concernée que d'autres par l'avenir de notre planète, la justice et la transmission de belles valeurs à nos enfants.

Parce que vivre pour moi c'est continuer à grandir, c'est continuer à chercher, une bonne soirée avec des amis ce n'est pas seulement se lancer de bonnes blagues, mais c'est aussi aborder des sujets de fond. J'ai envie de savoir qui est l'autre. Plus que connaître son métier ou ses dernières vacances, ce qui m'intéresse c'est ce qui le fait vibrer, profondément.

J'ai aussi besoin par moment de calme et de solitude pour me ressourcer.

 

Et oui, je suis hypersensible !

 

Et c'est bien ce qui me donne une compréhension de l'intérieur, qui couplée à mes formations et à plus de 15 ans de pratique, me permettent d'être au bon endroit avec chacun.

 

 

 

Quelques outils bien précieux que j'aime utiliser:

 

La cohérence cardiaque : facile à mettre en place, bien utile contre le stress, la tension qui monte. Le tout est dans la persévérance.

 

L'observateur intérieur: Le meilleur pour progresser, pour modifier certains de nos comportements qui ne nous conviennent plus. Il s'agit à la fois de faire, et de se regarder fonctionner. Et les Hypersensibles sont particulièrement doués pour l'utiliser.

 

La communication non violente de Marshall Rosenberg: sa puissance, sa douceur correspondent bien aux personnes hypersensibles. Une simple demande, en parlant de son propre besoin tout en respectant l'autre, a un effet qu'on est souvent loin d'imaginer.

 

Si ces outils sont intéressant, n'oublions pas que c'est la pratique qui nous fait du bien, et non pas la simple connaissance de l'outil.