Comment en tirer le meilleur?


" L'excessive sensibilité apporte très souvent un enrichissement de la personnalité. Seulement, quand des situations difficiles et inhabituelles surviennent, l'avantage devient souvent -...- un désavantage. Rien ne pourrait être plus faux, pourtant, que de considérer cette hypersensibilté comme étant une composante pathologique de la personnalité." C.G. Jung 

 

Capter les nuances qui échappent aux autres peut, dans certaines situations, être un avantage, mais cela peut aussi se révéler difficile à vivre quand la personne se sent submergée par une trop grande quantité de stimuli. Et un état de sur-stimulation peut conduire, lorsqu'il n'est pas identifié, à l'anxiété et à la dépression. Trop souvent, les hypersensibles se sentent « anormaux » et vivent cette caractéristique comme un handicap, alors qu’elle peut être un atout si elle est apprivoisée.

 

 

Les hypersensibles ont une étonnante capacité à récupérer lorsqu'ils savent repérer leur seuil de sur-stimulation. Lors des différentes études sur le sujet, les participants ont signalé que la découverte de leur spécificité a augmenté leur capacité à mieux gérer stimulation et stress. Leur humeur, leur santé s'améliorent et l'anxiété diminue (témoignages d'hypersensibles et de praticiens).

 

"Tout le monde ressent un bien-être maximal lorsque que la stimulation n'est ni trop forte, ni complètement absente" E Aron. L’important pour l’hypersensible, c’est de repérer et ne pas dépasser sa propre limite de stimulation.

 

 

 

Alors, comment faire?

  • il s'agit dans un premier temps de comprendre l'hypersensibilité et identifier le fonctionnement de son propre système nerveux: hyperstimulation et hyperactivation;
  • puis mettre en place des outils de conscience de soi pour repérer son propre fonctionnement et développer la connaissance de soi;
  • examiner les effets de sa sensibilité dans son existence, sur son entourage, sa vie professionnelle et sa vie intérieure;
  • et enfin tirer profit de ses émotions et améliorer ainsi la confiance en soi...

 

 

Quelques outils précieux pour la personne hypersensible:

 

La cohérence cardiaque : facile à mettre en place, bien utile contre le stress la tension qui monte. Le tout est dans la persévérance.

 

L'observateur intérieur: Le meilleur pour progresser, pour modifier certains de nos comportements qui ne nous conviennent plus. Il s'agit à la fois de faire, et de se regarder fonctionner. Et les Hypersensibles sont particulièrement doués pour l'utiliser.

 

La communication non violente de Marshall Rosenberg: sa puissance, sa douceur correspondent bien aux personnes hypersensibles. Une simple demande, en parlant de son propre besoin tout en respectant l'autre, a un effet qu'on est souvent loin d'imaginer.

 

Si ces outils sont intéressant, n'oublions pas que c'est la pratique qui nous fait du bien, et non pas la simple connaissance de l'outil.