Hypersensibilité, de quoi parle-t-on?


Le système  nerveux a une capacité à recevoir et analyser les informations variable en fonction des personnes. Une même situation (comme par exemple : la foule dans un centre commercial) engendrera une réaction différente selon les individus.  Et ce qui n'aura aucun effet sur l'un, peut en épuiser un autre.

 

Les hypersensibles sont ceux qui possèdent une très grande réceptivité aux messages intérieurs et environnants, avec, par conséquent, une tolérance aux stimuli et donc un seuil de vulnérabilité émotionnelle plus bas que la moyenne. 

L’hypersensibilité ne se limite pas seulement au domaine des émotions, mais s’exprime dans l’ensemble de la personne. Elle touche des domaines aussi variés que la douleur physique, la capacité à gérer de nouvelles situations, l’intuition, la tolérance aux stimulations (bruits, lumière, musique, foule, travail, responsabilité, etc.), comme aux manques (faim, sommeil...). Pour les hypersensibles, le repos après une journée très stimulante est nécessaire à un bon équilibre. Ils sont ainsi parfois considérés comme différents, a-sociaux, alors qu'ils ont simplement besoin de retrait pour retrouver le calme.

    

 

Le Dr E. Aron, premier chercheur à avoir spécifiquement travaillé sur cette différence innée, recense les différentes études sur l'hypersensibilité. L'IRM fonctionnel a démontré des activations cérébrales différentes chez les hypersensibles et plusieurs études génétiques sont en cours. 

 

Les hypersensibles représentent 15 à 20% de la population. Ce trait de caractère, qui a aussi été identifié chez une centaine d'espèces animales, reflète un certain type de stratégie de survie de l'espèce, plus axée sur l'observation que sur l'action. Il semble que l'hypersensibilité soit héréditaire, néanmoins les circonstances de vie peuvent l'atténuer ou l'accentuer.

 

On a constaté que 70% des hypersensibles sont "intravertis". Ils préfèrent avoir quelques amis intimes plutôt qu'un large cercle de relations. Ils n'aiment pas les fêtes bruyantes, ni les foules.

Les 30% restants sont des hypersensibles "extravertis": ils ont beaucoup d'amis, apprécient la compagnie des étrangers et sont à l'aise dans un groupe. Néanmoins, quand ils sont hyperstimulés après une longue journée de travail, ils choisiront la solitude, contrairement aux "peu sensibles" qui choisiront de se détendre avec d'autres personnes..